Archive for the ‘Retour à Lorient’ Category

Tara pose un pied à terre

mars 5, 2009

Voilà une semaine que l’on pouvait admirer la goélette le long du ponton de la base sous marine de Lorient.

Mais ce lundi 2 mars, Tara a été sorti d’eau, et ce pour au moins un mois.

Ce ne fût pas une mince affaire de hisser le navire sur le terre-plein, mais l’opération s »est déroulée en quelques heures.

C’est le début des travaux de modifications qui vont être apportées à Tara pour préparer le bateau à son prochian voyage sur les océans du monde.

Bon retour Tara!

février 23, 2009

Un an jour pour jour après son retour de l’Arctique, Tara fait son retour à Lorient.

Son port de rattachement sera durant près de 6 mois le théâtre de ses modifications pour la prochaine expédition « Tara Ocean ».

En effet, de nombreux travaux sont prévus pour permettre au voilier de braver les mers du monde.

Bon retour Tara!

Tara à quai à Lorient

février 24, 2008

Un an et demi après son départ de ce même port, la boucle est donc bouclée. L’occasion de faire un premier bilan avec le directeur de l’expédition

Etienne Bourgois. C’est la fin d’une grande aventure ?

Etienne Bourgois : « C’est la fin d’un voyage, mais je crois le début d’un engagement. Le début d’un courant d’idées, d’envies, d’engagements que transporte Tara dans sa coque. Ce n’est pas l’idée isolée d’un homme, c’est une formidable envie de garder espoir mais aussi de comprendre ce qui se passe sur le plan climatique pour agir, sensibiliser. Saisir la réalité, prendre le pouls de la planète sans se voiler la face et expliquer simplement. Tara-Damoclès est en cours. Toutes ces données que nous avons collectées pendant un an et demi commencent maintenant à être dépouillées. Tout ce travail va servir à de nombreux scientifiques, chercheurs. Pour comprendre à quelle échéance la glace peut fondre et les conséquences climatiques que de tels changements peuvent engendrer. Comment quantifier aussi ces évènements, quels sont les risques. Notre engagement une fois que ces résultats seront là, c’est d’expliquer. Même si c’est compliqué.

La mission Tara Arctic continue alors ?
(more…)

TARA : RETOUR TRIOMPHAL À LORIENT

février 23, 2008

Il y avait du monde samedi après-midi sous le soleil pour accueillir Tara.
D’abord sur l’eau, puisque une trentaine d’embarcations ont escorté joyeusement la goélette dans la rade. Puis beaucoup de monde dans le port où 5 000 personnes s’étaient amassées sur les quais pour voir le bateau et ses Taranautes. A bord il y avait les équipages de l’expédition Tara Arctic, Etienne Bourgois ainsi que Jean-Claude Gascard. Tous habillés aux couleurs de Tara en gris et orange.
Dans le port, le public avait pu suivre l’évènement en direct sur un écran géant, évènement commenté par la navigatrice Catherine Chabaud. A leur arrivée, les équipages ont d’abord retrouvé leurs familles. Grant Redvers, le chef d’expédition kiwi n’avait pas vu ses parents venus tout spécialement de Nouvelle Zélande depuis près de deux ans. Ensuite les membres de l’expédition ont témoigné et fait un premier bilan de leur expérience à bord et des données scientifiques accumulées pendant 507 jours.
L’équipe a ensuite été reçue par Norbert Métairie, maire de Lorient et président de Cap l’Orient à l’Hôtel de Ville.
Puis la fête s’est poursuivie tard dans la nuit à l’occasion d’une soirée organisée à la Base des Sous-Marins.

Tara aujourd’hui à Lorient : « Tara revient grandi »

février 23, 2008

Aujourd’hui, je suis heureux de voir revenir Tara à Lorient, son port de rattachement, avec à son bord l’équipage presque au complet puisque 18 des 20 Taranautes ont réalisé les derniers jours de navigation à mes côtés. Grant Redvers, le chef d’expédition et Hervé Bourmaud, le capitaine de Tara, ont veillé pendant toute la mission Tara Damocles à son bon déroulement. Leur présence a été un point déterminant et indispensable pour la sécurité de l’expédition. La préparation minutieuse, le savoir-faire des architectes Bouvet et Petit qui ont imaginé ce navire unique, le soutien de tous nos partenaires techniques et institutionnels ont complété la bonne réalisation de cette dérive arctique. (more…)

Lorient J -1 : Cap sur Lorient

février 21, 2008

Il est 10H00 ce jeudi, un soleil généreux inonde le carré. Nous voguons à dix huit désormais sur Tara. La côte anglaise défile sur tribord, au bout de ce bord il y aura le mythique Cap Lizard, ligne de départ ou d’arrivée de tant de courses au large. Puis Lorient samedi. La famille s’est donc agrandie ou plutôt reconstituée.
Etienne Bourgois, le directeur de l’expédition et des équipiers du premier hivernage et de l’été ont rejoint le bateau avant notre appareillage de Portsmouth hier soir.
Pour certains, c’était la première fois qu’il avait l’occasion de se parler de visu. Cette grande équipe – les vingt Taranautes qui ont transformé en réalité ces 507 jours de dérive – ne s’était que croisée à l’occasion des rotations.
Depuis hier soir, ces visages connus quelquefois que grâce aux films ou au site Internet sont devenus encore plus familiers. Quelque chose nous unit : ce que nous avons accompli à tour de rôle sur Tara. Les mêmes gestes, les mêmes contraintes, souvent le même rythme pour les deux hivers en tout cas. (more…)

Lorient J -2 : « tous nos sens sont désorientés »

février 21, 2008

J -2 avant le retour de Tara à Lorient. Chaque jour, l’un des dix membres d’équipage de Tara vous livre ses impressions.

Minh-Ly PHAM-MINH : tous nos sens sont désorientés

La banquise me paraît me loin. Cela fait pourtant à peine un mois que nous avons quitté notre univers noir et blanc. Depuis notre arrivée à quai, tous nos sens sont désorientés. Chaque instant est une nouvelle expérience. Je retrouve un monde coloré, vitaminé, odorant mais aussi bruyant, pollué, stressé dans une course (qui me paraît) inutile.L’expérience la plus choquante de cette escale : un supermarché sans caisse. Une hôtesse supervise une dizaine de point de paiement. Chacun se débrouille pour répondre aux ordres de l’ordinateur (scannez, posez les achats, repassez l’article…). Expérience orchestrée par une voix de synthèse et surveillée par des caméras. Bienvenue sur terre…

Lorient J -3 : « je porterai l’expédition en moi pour toujours »

février 20, 2008

J -3 avant le retour de Tara à Lorient. Chaque jour, l’un des dix membres d’équipage de Tara vous livre ses impressions.

Audun Tholfsen : je porterai l’expédition en moi pour toujours

Nous voguons pour fouler prochainement la terre ferme ce qui signifiera la fin de l’expédition. Je m’attendais à ressentir de fortes émotions et sentiments mais ce n’est pas trop le cas. Peut-être est-ce parce que je n’ai pas réalisé que la fin était si proche. Ou bien est-ce parce que je sais que je porterai la plupart de l’expédition en moi pour toujours. Nous avons accompli et expérimenté des choses qui sont uniques pour notre époque. J’ai appris à connaître et j’ai partagé des moments avec ces personnes merveilleuses, enthousiastes, idéalistes, parfois énervantes, tolérantes, sensibles et généreuses. Pas pour une semaine ou un mois mais presque pendant une année. Ce voyage s’achèvera mais je sais que l’amitié et les souvenirs perdureront. Je ne sais pas comment remercier Etienne et le reste de l’équipe à Paris qui m’ont donné cette opportunité. Et je finirai parce ce qu’ils ont dit après la dérive de Nansen il y a plus de 100 ans :

« Trois fois, trois hourras »

Lorient J -4 : « Je suis surprise de notre facilité à oublier notre vie sur la banquise »

février 19, 2008

J -4 avant le retour de Tara à Lorient. Chaque jour, l’un des dix membres d’équipage de Tara vous livre ses impressions.

Ellie Ga : Je suis surprise de notre facilité à oublier notre vie sur la banquise.

Hier nous avons mangé notre déjeuner sur le pont du bateau pendant que deux dauphins ont nagé autour du bateau. Le soleil est très fort, même aveuglant. Quand je regarde les visages de l’équipe dans le soleil je trouve que c’est difficile de se souvenir de la banquise et de la nuit polaire. C’était il y a un mois seulement ! Je suis surprise de notre facilité à oublier notre vie sur la banquise. Avec les jours qui passent les détails de cette existence disparaissent de plus en plus. Peut-être c’est pour ça que quand j’étais sur la banquise j’ai utilisé chaque moment libre pour prendre les images ou enregistrer les sons du bateau. Parce que la vie de la dérive c’était une vie intense mais une vie éphémère aussi. Donc pour moi il devient de plus en plus important de faire et partager l’art inspiré par cette expédition. J’espère que l’art survivra même si les souvenirs disparaissent.

Programme du retour de Tara à Lorient le 23 février

février 19, 2008

14 h : Entrée de Tara dans la rade de Lorient accompagné d’un cortège de bateaux.
14 h : Pendant ce temps, retransmission pour le grand public en direct sur écran géant de l’arrivée de Tara, animée par Catherine Chabaud, en présence de Romain Troublé, directeur logistique de l’expédition, et Christian de Marliave, coordinateur scientifique de Tara Arctic.
15 h 30 : Tara touche le quai.
15 h 30 à 16 h : Tara est officiellement accueilli à Lorient
16 h : Témoignages d’Etienne Bourgois, directeur de Tara Expéditions, Grant Redvers, chef d’expédition, Hervé Bourmaud, capitaine de Tara et Jean-Claude Gascard, coordinateur du programme scientifique Damocles, sur le port en présence de tout l’équipage.