Archive for juin 2007

Programme de biologie à bord de Tara

juin 29, 2007

A bord de Tara, nous réalisons un programme de biologie pour le COM (Centre d’Océanologie de Marseille), financé par la Ville de Marseille et rattaché au programme scientifique DAMOCLES.
Pour effectuer ce programme, j’ai suivi une courte formation à Marseille avec Delphine Thibault-Botha, qui en est la responsable.

Ces manipulations ont pour but d’étudier la chaîne alimentaire entre les sels nutritifs, le phytoplancton et le micro-mesozooplancton, de faire un inventaire des especes de planctons présentes dans l’Océan Arctique, mais aussi de comparer les espèces avec celles de méditerranée au vu du réchauffement climatique.

Nous réalisons deux types de mesure, l’une à l’aide de Bouteilles de Nansen et l’autre à l’aide de Filets à Plancton.
(more…)

Publicités

Fête Nationale Estonienne

juin 27, 2007

Le 23 juin, nous avons célébré la Fête Nationale Estonienne en l’honneur de Timo, Estonien du bord en charge du programme scientifique atmosphérique pour DAMOCLES. C’est aussi pour les Estoniens, le jour de la victoire de la « Guerre de Libération » et le jour où ils célèbrent l’arrivée de l’été.

Nous nous sommes réveillés avec l’odeur du brunch qui nous chatouillait les narines. Grâce à une coopération exceptionnelle Marion/Grant, nous avons trouvé sur la table du carré des bagels, des crêpes, du quatre-quarts, de la confiture qui furent suivis de près par le bacon, les saucisses et les œufs brouillés (la hausse des températures nous a forcé à manger la viande que nous ne pouvons pas garder congelée; encore une bonne raison pour quelques excès !!).

Nous avons apprécié un banya long et réchauffant qui venait d’être nettoyé après avoir servi à sécher la viande.
(more…)

Solstice d’été au pays du jour permanent

juin 25, 2007

Nous avons passé un cap important de cet été. Le solstice d’été ou la moitié de l’été, marquant le jour de l’année où le soleil se trouve à son plus haut dans le ciel. A des latitudes moins élevées, cet évènement signifie le jour le plus long. Mais ici, au pays du jour continu, le soleil ne se couche jamais.
Du coup il faudrait célébrer le jour le plus long, tous les jours pendant environ 6 mois (ce qui ne serait pas si mal). Plus sérieusement, le solstice marque surtout le début de la chute du soleil vers l’horizon et son retour vers l’hémisphère Sud.
(more…)

Mesures d’épaisseur de la glace

juin 18, 2007

Intégré au programme scientifique DAMOCLES, l’EM 31 est un appareil qui permet d’effectuer des mesures d’épaisseur de glace.

Christian Hass (spécialiste de la glace au laboratoire Allemand : Alfred Wegener Institute), m’a appris l’utilisation de l’EM31, lors de mon passage en Avril 2007 sur la base Arctique Barnéo. Sur la base Tara, je suis en charge de sa manipulation.
Une fois par semaine avec Minh-Ly (médecin du bord), nous parcourons la ligne de validation qui mesure 3 Km.
(more…)

L’ours n’est pas loin

juin 13, 2007

Ce fut avec une grande excitation, hier que nous avons découvert des traces d’ours polaires. D’énormes traces de pattes dans la neige ; des signes de vie ; les seules traces laissées par nos visiteurs en recherche de leurs prochains repas. Alors que nous effectuions le tour hebdomadaire des stations sismographique, Timo, Jean et moi fûmes surpris de voir que quelqu’un (ou quelque chose) était déjà passé par là et avait essayé de télécharger les informations de deux des stations, heureusement sans grands dégâts.

Il est assez dur de réaliser, qu’au milieu de l’Océan Arctique, nous trouvions d’autres formes vivantes. On a souvent l’impression d’être les seuls dans ce désert polaire.
(more…)

Conséquences de la hausse des températures

juin 11, 2007

Et oui, partout ailleurs ce serait un plaisir de passer la barre du zéro degré Celsius. Et bien, pour nous, ça ne l’est pas du tout.

Voilà quelques temps que nous n’avons pas parlé de la vie de tous les jours. Voici donc un petit résumé de ce qui s’est passé dans notre quotidien.

Plusieurs évènements inattendus nous ont forcés à changer nos habitudes :
Tout d’abord, la hausse des températures. Et oui, partout ailleurs ce serait un plaisir de passer la barre du zéro degré Celsius. Et bien, pour nous, ça ne l’est pas du tout. En effet, le climat froid nous permettait de conserver les provisions de viandes surgelées dans des caisses à l’extérieur. Maintenant que la température avoisine celle d’un réfrigérateur, cette viande ne peut plus rester dehors. Nous avons donc commencé par concevoir des congélateurs constitués de caisses isolées, recouverte d’une couche de glace et de blocs de neige (type igloo amélioré). Évidemment les congélateurs furent construits sur le bateau pour ne pas perdre cette précieuse cargaison (15 mois de viande) si la glace venait à bouger.
Une fois terminé, nous nous sommes rendus compte que la température à l’intérieur des boites suivait la température extérieure. Nous avons donc entamé un déménagement digne de l’arrivée des provisions il y a 1 mois, pour stocker cette viande dans les congélateurs du bord en déplaçant dehors ce qui s’y trouvait (beurre, fromage…)!!!
(more…)

Une quille de glace de 9 mètres

juin 7, 2007

Après les nombreux mouvements de glace et les compressions qui ont eu lieu cet hiver, il était important de plonger sous Tara pour vérifier l’intégrité de la coque et des hélices.

Hier, Sam et Grant sont descendus par le trou de la CTD dans les eaux de l’océan Arctique. En effet, avec l’épaisseur de glace et de neige autour du bateau et seulement les quelques trous utilisés pour le travail scientifique, les grosses lampes furent utilisées pour percer ces eaux sombre mais d’une clarté étonnante. Alors que nous nous attendions à trouver des formations de glace étrange sous le bateau, nous fûmes surpris de trouver une énorme quille de glace attachée à la coque atteignant une profondeur d’environ 9 mètres. Cette glace fut forcée sous Tara cet hiver et a continué de se former. Attachés à une ligne de vie, Sam et Grant ont conduit une inspection réduite à l’hélice bâbord, la seule partie visible de la coque arrière, le reste étant masqué par la glace.

Nous espérons que d’autres mouvements de la glace cet été, nous permettront de faire une inspection plus approfondie de la coque avant l’hiver.

Charles

Campement sur la banquise

juin 4, 2007

Ces dernières semaines, les conditions météorologiques se sont considérablement améliorées. Nous avons donc sauté sur l’occasion pour aller camper. Ce fût aussi l’occasion de découvrir et de tester le matériel que nous possédons à bord.
Nous espérions que le bateau dérive suffisamment proche du Pôle Nord pour que nous puissions franchir les derniers kilomètres en quelques jours à ski. Aujourd’hui, nous pensons que nous ne rapprocherons pas assez pour réaliser cette aventure.
Le week-end dernier, Marion, Audun, Grant et Sam sont partis pour la nuit. Ce week-end, ce fut le tour de Minh-Ly, Jean, Timo et Moi.

Nous avons skié vers le nord pendant près de 4 heures et traversé des paysages magnifiques et changeants. Nous avons la chance de nous trouver sur une plaque de glace relativement stable. À un mile nautique au Nord, la glace est cassée et l’eau libre apparaît partout au milieu des nombreuses crêtes de compression.
(more…)